PARTAGER


L’observatoire national pour défendre la civilité de l’Etat (ONDCE) a appelé la présidence du gouvernement à fermer le bureau de l’Union internationale des savants musulmans pour éviter la « prolifération de la violence et du terrorisme dans notre pays ».

L’ONDCE a souligné que le ce bureau s’apprête à organiser une session de formation pour l’année 2020/2021 pour un lavage de cerveaux des jeunes.

Dans ce même contexte, l’observatoire a exhorté le ministère des Affaires religieuses à revoir sa coopération avec des associations suspectes, concernant la formation des imams. Il a également appelé les différents partis civils, organisations nationales  et les associations de la société civile à fournir plus d’efforts pour mettre fin à tout laxisme dans les espaces éducatifs.

Selon le communiqué, l’Union internationale des savants musulmans, présidé par « le chef de la confrérie mondiale »,  Youssef al-Qaradâwî, vise à promouvoir la pensée djihadiste violente. La Tunisie a aidé le bureau de l’union à promouvoir la pensée extrémiste qui met en danger la civilité de l’Etat, lit-on dans le communiqué.





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici