PARTAGER

Un nouvel hôpital de campagne, installé dans les bâtiments de la foire des expositions du Kram à Tunis, ouvrira bientôt ses portes pour accueillir les patients atteints de la COVID-19, a annoncé, ce mercredi 4 novembre, Faouzi Mehdi, ministre de la Santé.

« Vu le manque d’infrastructures, cette nouvelle unité hospitalière d’une capacité de 100 lits de réanimation et 400 autres dotés d’appareils respiratoires démarrera, dans un premier temps, avec une trentaine de lits », a-t-il indiqué, lors d’une conférence de presse tenue au palais du gouvernement à La Kasbah.
Le ministre a ajouté que le nouvel hôpital de Sfax, d’une capacité de 18 lits de réanimation et 160 avec respirateurs artificiels, sera également bientôt ouvert, signalant que le ministère de la Santé œuvre de manière continue à renforcer ses moyens.
Dans ce contexte, il a fait savoir qu’actuellement, il existe au total 230 lits qui monteront à 260, dès la semaine prochaine.
Faouzi Mehdi a, en outre, indiqué que 190 lits de réanimation sont actuellement en cours d’acquisition outre l’achat de concentrateurs d’oxygène qui seront mis à la disposition des médecins de première ligne.
Le ministre a, par ailleurs, déclaré que les hôpitaux locaux comptent actuellement 268 lits covid dont 64 sont occupés. Dans les hôpitaux régionaux, il y a 82 lits de réanimation dont 55 sont occupés et 515 lits oxygène dont 300 sont occupés.

Mehdi a, d’un autre côté, donné un aperçu général sur le nombre de lits consacrés au Covid-19 dans les différents hôpitaux locaux, régionaux et universitaires, ainsi que sur le taux d’occupation qui n’est pas, fort heureusement, arrivé à saturation.

Faouzi Mehdi a indiqué que mardi soir, 1237 nouveaux cas de contamination et 29 décès ont été enregistrés.
Il a estimé que la situation épidémiologique diffère selon les régions puisqu’il y a une amélioration dans certaines villes, une évolution dans d’autres et un état stationnaire dans quelques régions.
A cet effet, le ministre a rappelé l’importance de se conformer aux mesures préventives et aux gestes barrières signalant que le ministère est en train de renforcer la sensibilisation à travers les différents spots télévisés pour inciter les citoyens à porter le masque et à maintenir la distanciation.
Par ailleurs, le ministre a rappelé qu’il a été convenu avec les différents syndicats du secteur de renforcer les interventions de la première ligne pour pouvoir assurer la prise en charge des médecins atteints de la COVID-19 à domicile et éviter les complications et les transferts aux hôpitaux.
Il a, en fin, indiqué qu’un décret sera publié bientôt pour mettre en place une plateforme de télémédecine et assurer la prise en charge des malades à distance.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici