PARTAGER

Le porte-parole du parquet du tribunal de première instance de l’Ariana, le juge Moez Ghribi a déclaré que le tribunal a décidé l’ouverture d’une enquête à propos d’une affaire de harcèlement collectif contre une  jeune fille dans le métro 2.

L’affaire a soulevé une grande indignation, suite à la diffusion sur les réseaux sociaux du témoignage d’une jeune fille, pérsente dans le métro, ou elle a relaté les détails des faits.
La direction de la prévention sociale a été chargée d’effectuer les investigations nécessaires dans cette affaire et d’identifier les suspects pour qu’ils soient jugés.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici