PARTAGER


Mosaique FM a appris que le Parquet examinera, ce jeudi 22 octobre 2020, la possibilité d’exhumer le corps d’un homme enterré, il y a deux jours, dans le gouvernorat de Kasserine, après avoir succombé au coronavirus.

Selon les premiers éléments de l’enquête, la dépouille n’a pas été rendue à la bonne famille. Deux victimes du coronavirus auraient, en effet, été confondues dans la morgue de l’hôpital régional de Kasserine.  

N’ayant pas retrouvé la dépouille de leur proche dans la morgue, les proches du défunt ont protesté dans la soirée du 21 octobre.

Le directeur de l’hôpital, Bechir Hajji, a pour sa part déclaré que la famille qui avait reçu le corps l’avait identifié et signé un document attestant qu’il était bel et bien leur proche.





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici